Dessin d'un paysage

 Serge, qu'est-ce qui fait qu'une ligne est vivante ou pas ?

Bien peu de chose ! peut-être une heureuse coïncidence entre, et en même temps, l'œil, la main et l'esprit. Et puis il faut mettre spontanément du cœur à l'ouvrage, aussi un peu d'huile de coude ! A vrai dire, au fond, ça fait beaucoup !

 

 Tirée en typographie, la reproduction de ce dessin m'a aimablement été communiquée par une amie de Serge, Henriette Lauga. Elle fait la couverture de la monographie du village de Reillanne écrite par son mari Emile qui l'a publiée en 1972.