Faire sentir que l'éternel rayonne sous le quotidien, et que le geste le plus familier appartient au mouvement universel et s'auréole de sacré.                                                                            

Lucienne Desnoues, Avant-propos dans  Anthologie personnelle. Actes Sud 1998.

IMG_2443

Quelques liens utiles :

Travail et mobiles poétiques par Lucienne Desnoues.

Marcel Thiry et le tournoi...par Lucienne Desnoues.

 

De Villon ... à Desnoues par Ismaël.

 

Lucienne Desnoues ou la poésie de la terre.

 

Causerie de Lucienne Desnoues. 1ère partie.

Causerie de Lucienne Desnoues, suite et fin.

 

Rencontre et article de Claude-Henri Rocquet

 

Lucienne Desnoues, clin d'œil dans un livre d'or.

 

Lire Lucienne Desnoues

 

L'orme et le cerf perdent leurs branches par Ismaël.

 

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier par Gérard Allibert.

 

La vie...gne de Jean Mogin.

 

Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues.

 

Après vingt ans par Lucienne Desnoues.

 

Hors-d'œuvre spirituel par Lucienne Desnoues.

 

Pour Marcel Thiry par Lucienne Desnoues.